Advice for Buyers / Conseils à l’acheteur

Advice for Buyers / Conseils à l’acheteur 

Finding the perfect home doesn’t happen in one day. It takes careful planning and lots of work. Fortunately, there are a number of things you can do to simplify the process.

1. Things to Consider Before Starting Your Search

What Features Do You Need?

Do you need an extra bathroom, a garage, a fenced backyard, or lower utility bills? Do you want a fireplace, a short drive to work, or maybe minimal yard work? Once your list is complete, decide what’s most important to you.

What’s the Ideal Location?

Where you live obviously affects your lifestyle; it’s also one of the most significant influences on the value of your home. Your choice of location may be somewhat limited by the price you can afford. Even so, make sure to consider such things as distance to work, schools, shopping and entertainment.

What Kind of Home?

What type of property do you want? A single-family detached home is attractive to many people because it typically provides more living space and land. On the other hand, a condominium may be a more appropriate choice for you, with an emphasis on maintenance-free living. Determine what type of home best suits your desired lifestyle and budget.

What’s Your Budget?

How much do you want to spend? Just as importantly, how much do you have to spend? Note there are numerous additional expenses (detailed below) that you’ll pay to complete the purchase of a home.

2. Choosing a REALTOR®

A REALTOR® can help you answer all of these questions and help you navigate through what can be a complicated business transaction. Start by finding REALTORS® in your city by using CREA’s handy search tool. Then, talk to some of them and compare their services. It’s important that you’re comfortable and confident with the agent you choose.

3. Searching For a Home

A REALTOR® will use various tools to try and find properties that meet your specifications. The most important is a local Board’s MLS® (Multiple Listing Service®) System. Your REALTOR® can quickly search through numerous properties available for sale in specific areas to find suitable listings; that is, houses that best match your needs, choice of neighbourhoods and price range. You can also view listings in Board MLS® Systems that are advertised on the national REALTOR.ca web site.

4. Seeing Houses

When you select a property and decide to visit a house, there are many things to consider. Does it have all the features you want? Is the neighbourhood what you expected? Try to picture your favorite furnishings in a room. Remember all of the technical considerations, including:
• What type of wiring does the house have?
• What about power outlets? Different appliances use different types.
• What type of heating system does it use? Heating costs can vary drastically by type.
• Have the roof and foundation been well maintained?
• What condition are the windows in?
• What about the plumbing?

There are numerous other things to consider as well. If you don’t have time or don’t feel comfortable doing it, home inspection services are available for a reasonable fee. Having a qualified home inspector look at the house is always a good idea. The older the home, the greater the need for professional inspection.

5. Making an Offer

Once you find a house you want to make your home, your REALTOR® can help you develop an offer. In the offer, you should specify how much you’re willing to pay. State when the offer expires and suggest a closing date for the transaction. You can also propose some conditions on the offer. Some common types of conditions are:
• Getting a suitable mortgage (include the amount, interest rates and any other figures you feel important);
• Selling your current home (the seller may continue to look for a buyer, but will give you the right of first refusal);
• The seller providing a current survey, or a “real property report,” showing that there are no encroachments on the property;
• The seller having title to the property (your lawyer will check this out when she conducts a title search to see if there are any liens on the property, easements, rights of way or height restrictions);
• If there’s a septic system, the seller having a health inspection certificate, stating that the system meets local standards;
• An inspection by a qualified engineer, should you have any doubts about the home’s safety and construction; and
• Any inclusions of appliances and other items – basically, what stays and what goes.

You will need to present a deposit along with your offer. An appropriate deposit will show your good faith to the seller. Note that the seller’s agent, if they are represented by one, is bound by law to bring all offers to the seller’s attention.

6. If Your Offer is Accepted

After your offer is accepted and all conditions met, the offer becomes binding on both sides. If you later refuse to honour the agreement, you may lose your deposit or might be sued for damages. Before signing, make sure you understand and agree with all terms of the offer.

Before the property can formally change hands, there are still a few things to do. Be prepared to furnish proof to your lender that you’ve insured your new house. On or before closing day, both side’s lawyers will arrange to transfer title of the property from the seller to you. The mortgage money will be transferred to your lawyer’s trust account, and then to the seller, and your lawyer will bill you all additional expenses such as land transfer taxes or outstanding legal fees.

At this time, be sure to check with your broker that everything is as stated in the offer-to-purchase.

Once you’re satisfied and the keys to the front door are in your hands, there’s nothing else to say, except welcome home!

Extra Expenses

No matter what type of home or property you’re buying, plan on some extra expenses.
• A land transfer tax (a sales tax on property) in certain provinces
• A mortgage broker’s fee
• An appraisal fee
• Surveying costs (if the seller couldn’t come up with a current survey)
• A high-ratio mortgage insurance premium
• An interest adjustment. (Mortgages are normally calculated from the first of each month. If your closing date is the same as the beginning of your mortgage, there will be no adjustment. However, if your closing date is July and you move in on June 15, those last 15 days are the interest adjustment period. Your lender will expect you to cover the cost of the interest during that time.)
• Reimbursement to seller for the unused portion of any prepaid property taxes or utility bills
(The comments contained on this page are for informational purposes only and do not constitute legal advice.)

 

 

**********************************************

 

Conseils à l’acheteur

Il faut plus d’une journée pour dénicher votre maison de rêve. Il faut une planification soignée et beaucoup de travail. Heureusement, il y a plusieurs moyens à votre disposition, qui aideront à en simplifier le processus.

1. Les points à considérer avant d’entamer votre recherche

Que recherchez-vous?

Avez-vous besoin d’une autre salle de bains, d’un garage, d’une arrière-cour clôturée, ou de factures de services publics moins élevées? Désirez-vous un foyer, un trajet moins long pour vous rendre au bureau, ou encore moins de travaux de jardin? Une fois que vous aurez dressé une liste complète, vous devrez alors décider ce qui vous importe le plus dans vos habitudes de vie.

Le choix de l’emplacement idéal

L’emplacement a évidemment des conséquences sur votre vie de tous les jours et représente l’élément qui a la plus forte influence sur la valeur du logement. Même s’il est possible que votre choix d’emplacement soit limité par votre budget, assurez-vous néanmoins de tenir compte d’éléments tels que la distance à parcourir pour vous rendre au travail, la proximité des écoles, des centres commerciaux, et des choix de divertissement.

Quel genre de maison?

Quel genre de propriété recherchez-vous? Bon nombre de consommateurs sont attirés vers la maison unifamiliale, puisqu’elle offre habituellement une plus grande surface habitable et plus de terrain. D’autre part, une maison en copropriété pourrait s’avérer un choix qui répond mieux à vos besoins, puisqu’elle offre un mode de vie sans trop d’entretien. Décidez quel genre de maison répond le mieux au style de vie que vous convoitez et à votre budget.

À combien s’élève votre budget?

Combien souhaitez vous débourser? Et, combien avez-vous à dépenser? Sachez qu’il y a plusieurs dépenses supplémentaires (dont on dresse la liste ci-dessous) liées à l’achat d’une maison.

2. Le choix d’un courtier ou agent immobilier

Un courtier ou agent immobilier pourra vous aider à trouver réponse à toutes ces questions et vous aider à naviguer une transaction commerciale qui peut s’avérer compliquée. Cherchez tout d’abord des courtiers ou agents immobiliers dans votre ville à l’aide de l’outil de recherche pratique de l’ACI. Puis, communiquez avec eux et comparez leurs services. Il est important d’être à l’aise avec l’agent que vous choisissez et que vous lui fassiez confiance.

3. Chercher une maison

Le courtier ou agent immobilier compte plusieurs outils à sa disposition pour tenter de trouver les propriétés qui répondent à vos attentes, dont le plus important est le service MLS® de la chambre immobilière de votre localité. Il pourra rapidement trouver plusieurs propriétés à vendre dans vos secteurs afin de trouver des inscriptions convenables; c’est-à-dire, les maisons qui correspondent le mieux à vos besoins, à vos choix de quartiers et à votre fourchette de prix. Vous pouvez également voir les inscriptions des systèmes MLS® des chambres qui sont affichées sur le site Web national REALTOR.ca.

4. La visite des maisons

Lorsque vous choisissez une propriété et que vous décidez de visiter une maison, il y a plusieurs points dont vous devez tenir compte. Présente-t-elle toutes les caractéristiques recherchées? Le quartier vous plaît-il? Essayez de vous imaginer de quoi auront l’air vos meubles dans une pièce. N’oubliez pas de tenir compte de tous les éléments techniques :

  • Quel type d’installation électrique retrouve-t-on dans la maison?
  • Comment sont les prises d’électricité? Elles diffèrent selon les appareils ménagers.
  • De quel type de système de chauffage s’agit-il? Les frais de chauffage peuvent varier considérablement selon le type de système.
  • Est-ce que le toit et la fondation sont bien entretenus?
  • Dans quel état sont les fenêtres?
  • Dans quel état est la plomberie?

Il y a d’autres aspects dont il faut tenir compte. Si vous manquez de temps ou que vous ne vous sentez pas à l’aise à le faire, vous pouvez faire faire une inspection de la maison à un prix raisonnable. Il est toujours sage de faire inspecter la maison par un inspecteur d’habitations compétent. Plus la maison est ancienne, plus une inspection professionnelle s’avérera bénéfique.

5. Faire une offre

Une fois que vous aurez déniché la maison que vous choisirez comme foyer, vous pourrez travailler de concert avec votre courtier ou agent immobilier en vue de préparer une offre. Cette dernière devra préciser le montant que vous vous attendez à payer, ainsi que la date où l’offre prendra fin; vous pourrez même suggérer la date de signature de la transaction. De plus, vous pourrez proposer certaines conditions à votre offre. Voici des exemples de conditions qui reviennent souvent :

  • l’obtention d’une hypothèque convenable (inclure le montant, les taux d’intérêt et tous autres chiffres que vous jugez importants);
  • la vente de votre maison actuelle (le propriétaire-vendeur continuera à chercher un acheteur, mais vous accordera le droit de premier refus);
  • le propriétaire-vendeur devra fournir un levé de terrain courant ou un « rapport sur le bien immobilier », illustrant que la maison est sur le terrain dont le vendeur est propriétaire et qu’il n’y a pas d’empiètement;
  • le propriétaire-vendeur détient le titre (votre avocat pourra vérifier ceci lorsqu’il effectuera une recherche du titre afin de savoir s’il existe des privilèges relativement au bien, des servitudes, des droits de passage ou des restrictions quant à la hauteur);
  • s’il y a une fosse septique, le propriétaire-vendeur pourra demander un certificat d’inspection attestant que le système répond aux normes de l’endroit;
  • si vous entretenez encore des doutes quant à la sécurité et la construction de la maison, vous pourriez songer à rendre l’achat conditionnel à l’inspection d’un ingénieur compétent;
  • les inclusions d’appareils électroménagers et d’autres articles (essentiellement ce qui reste et ce qui ne reste pas).

À ce moment-ci, vous remettez une mise de fonds accompagnée de votre offre. Une mise de fonds raisonnable montrera au propriétaire-vendeur votre bonne volonté. L’agent du propriétaire-vendeur est tenu en vertu de la loi de soumettre à l’attention de ce dernier toutes les offres reçues.

6. Si votre offre est acceptée

Une fois que votre offre est acceptée et que toutes les conditions sont respectées, l’offre devient exécutoire pour les deux parties. Si vous changez d’idée à ce point-ci, il est possible que vous perdiez votre mise de fonds. Vous pourriez également être poursuivi devant les tribunaux pour dommages-intérêts. Par conséquent, assurez-vous de bien comprendre et d’accepter toutes les modalités de l’offre avant d’apposer votre signature.

Avant que la maison puisse officiellement changer de main, il reste encore quelques détails à régler. Soyez prêt à fournir une preuve d’assurance de votre nouvelle maison à votre prêteur. Le jour ou avant le jour de la clôture, votre avocat et celui du propriétaire-vendeur feront les démarches pour effectuer le transfert du titre à votre nom. Le prêt hypothécaire sera transféré au compte en fiducie de votre avocat, puis au propriétaire-vendeur, et votre avocat vous enverra sa facture de toutes les dépenses supplémentaires encourues – les droits de cession immobilière et tous frais d’avocat impayés. À ce moment-là, vous devrez vous assurer de vérifier auprès de l’avocat que tout est tel que stipulé dans la convention d’achat.

Une fois que vous serez satisfait et que vous aurez en main les clés de la porte d’entrée, il ne reste qu’à vous dire. Bienvenue dans votre nouvelle demeure!

Les dépenses supplémentaires

Peu importe le type de maison ou de propriété que vous achetez, il faut prévoir quelques dépenses supplémentaires :

  • les droits de cession immobilière (taxe de ventes sur le bien immobilier) dans certaines provinces;
  • les frais de courtier hypothécaire;
  • les frais d’évaluation;
  • les frais de levé (s’il était impossible pour le propriétaire-vendeur de fournir un levé actuel);
  • une prime d’assurance pour hypothèque à proportion élevée;
  • un rajustement des intérêts. (Les hypothèques sont normalement calculées le premier du mois: si votre date de clôture est la même que celle du début de votre prêt hypothécaire, il n’y a pas d’ajustement à faire. Cependant, si votre date de clôture est en juillet et que vous emménagez le 15 juin, cette période de quinze jours est la période de rajustement des intérêts. Votre prêteur s’attendra à ce que vous remboursiez le coût des intérêts durant cette période);
  • le remboursement au propriétaire-vendeur de la portion inutilisée des taxes foncières et les factures des services payés à l’avance;

(Les commentaires dans cette page sont fournis à titre informatif seulement et ne sauraient constituer un quelconque avis juridique.)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s